Démarche créative entre

une matière originale et Métiers d'Art

 

 

Entre Art et Artisanat où est la frontière ?

 

C'est une question de perception entre un mode d'expression et une méthode de travail ancestrale.

 

C'est avec l'intelligence du geste, héritage de ce savoir-faire conservé depuis 8 000 ans, que ces actions répétées sur la laine n'ont pas changé.

 

La main de l'homme, rien que la main de l'homme

(de la femme).

 

Pour créer cet univers tous les sens sont en éveilles, c'est en scrutant un détail de la nature ou en se penchant sur un tableau ou une image que l'interprétation et la composition d'un mouvement, d'un touché prendra forme.

 

Il faut faire corps avec la matière et se rappeler des sensations tactiles, visuelles pour façonner et sculpter la matière.

 

Pour  concevoir cette structure, mon atelier utilise cette même technique où il faut croiser de façon régulière de la laine, humidifier, savonner, frictionner et enfin foulonner pour obtenir un matériau solide, dense et léger.

 

Avec cette fibre animale d'autres produits peuvent être intégrer : de la mousseline de soie, de la soie sauvage en mèche (soie « Tussah »), de l'alpaga, de l'angora, du yak, du mohair, du tricot, du lin, du coton, de l'ortie.…

 

Cette fusion à travers la mousseline de soie est dite « Nuno » (étoffe en japonnais) car elle intègre un textile. Ce feutre devient hybride.

 

Aujourd'hui, mon atelier continu à réaliser des textiles d'Art et des accessoires de mode avec en parallèle la création de feutre pour l'ameublement et la décoration.

 

 

Le feutre une matière originale, un style unique

Yasmina BENESSALAH-DREVET